Poutres climatiques

Le meilleur de l’eau et de l’air combiné

Les poutres climatiques L'air assure l'apport en ventilation, et l'eau est un excellent conducteur du froid et/ou de la chaleur. Les mots-clés sont ici : cadre de vie et de travail sain et confortable, haute efficacité énergétique, faible encombrement, frais d'entretien minimums et vastes possibilités architectoniques. Autant de raisons qui expliquent le succès croissant des poutres climatiques pour la ventilation et la climatisation des immeubles modernes. Sans compter qu'au vu de la variété de l'offre, il existe une bonne solution de poutres climatiques pour une multitude d'immeubles.

Solid Air Climate Solutions propose une large gamme de poutres climatiques certifiées Eurovent. Nous fabriquons chaque poutre climatique dans nos propres usines. Ce faisant, nous pouvons éventuellement l’adapter à votre schéma fonctionnel propre et la livrer dans de nombreux coloris et matériaux. Nous pouvons en outre y combiner un système d’éclairage. Les poutres climatiques polyvalentes associent deux fonctions, ce qui permet de réduire le temps de montage. Les spécialistes produits de Solid Air se feront un plaisir d’examiner le produit avec le maître d’ouvrage et de le conseiller dans ses choix, dans le cadre d'une gamme de produits spéciaux.

Les atouts des poutres climatiques Solid Air :

  • Livraison rapide, grâce à une fabrication en régie
  • Flexibilité en termes de dimensions et de capacités, la solution idéale pour les projets de rénovation
  • Gamme élargie et spécifiquement conçue, entre autres, pour les services d'utilité publique, les établissements de soin et les hôtels

Les poutres climatiques actives présentent une vaste palette d'applications et de puissances. Elles peuvent être utilisées dans les bureaux, les hôpitaux, les hôtels, les écoles et les commerces. Il existe ainsi des solutions standard pour les plafonds hauts, les plafonds bas et les pièces sans faux plafond. Solid Air fournit une large gamme de poutres climatiques « confort », de poutres climatiques haute capacité, de poutres climatiques suspendues et d'unités de traversée de cloisons. Par ailleurs, des solutions « clients » peuvent être développées et produites pour les projets spéciaux.

Les poutres climatiques actives présentent les fonctions suivantes :

  • Ventilation
  • Réfrigération
  • Chauffage

L'air de ventilation/air primaire a deux fonctions :

  • assurer la qualité de l'air par ventilation/renouvellement de l'air ;
  • contribuer à la climatisation de base de l'espace.

Les poutres climatiques actives sont constituées d'une chambre de compression et de canaux de sortie en tôle d'acier, ainsi que d'une batterie en cuivre et aluminium. L'air de ventilation (air primaire) est acheminé dans la chambre de compression (plénum), où il est réparti uniformément. Cet air est ensuite pulsé à haute vitesse dans les canaux de sortie, via les buses. Cette vitesse accrue induit un flux d'air au-dessus de la batterie, qui est entraîné. Cet air crée à son tour une dépression, de sorte que l'air ambiant (air secondaire) est transporté vers la batterie au travers de la grille d'aspiration. Au contact des ailerons de la batterie, l'air ambiant est refroidi ou chauffé.

L'ai fourni (air tertiaire) est injecté dans la pièce via les canaux de sortie. Cet air fourni se compose donc de l'air de ventilation et de l'air secondaire, réchauffé ou réfrigéré. La quantité d'air secondaire correspond généralement à un facteur de 3 à 5 de l'air de ventilation. L'air fourni est pulsé dans la pièce à hauteur du plafond.

Dans la pièce, l'air fourni met à son tour l'air présent en mouvement et se brasse avec celui-ci. Un système de poutres climatiques actives consiste donc en un système de brassage.

Les poutres climatiques passives sont utilisées pour réfrigérer des pièces soumises à de fortes charges calorifiques internes, sans apport d'air ventilé supplémentaire. La capacité de refroidissement peut ainsi être ajustée très précisément en fonction des charges calorifiques élevées à évacuer, sans que cela s'accompagne d'une ventilation inutile ou de bruit. Les avantages énergétiques de l'eau en tant que conducteur thermique sont ainsi exploités au mieux, avec un confort élevé au niveau de la pièce. Les poutres climatiques passives se prêtent très bien à des solutions architectoniques particulières, à la supplémentation d'installations existantes et aux projets de rénovation.

Avantages :

  • Création d'une zone de séjour très confortable
  • Grande puissance de refroidissement
  • Grande liberté architectonique
  • Peu sensible au changement dans l'aménagement de l'espace
  • Aucun bruit
  • Facile à mettre en œuvre dans des projets de rénovation, p. ex. quand un système de climatisation existant est à la limite de ses capacités

Les poutres climatiques passives peuvent également être utilisées en complément de poutres climatiques actives lorsqu'un refroidissement supplémentaire est nécessaire, sans devoir inutilement augmenter la ventilation. La qualité de l'air voulue est obtenue au moyen d'un système de ventilation distinct.

Les poutres passives sont moins bien adaptées au chauffage de pièces, car il peut arriver que l'air chaud reste « piégé » en haut de la pièce (effet de strate chaude).

Structure de l’unité

Les poutres climatiques passives Solid Air de type OKNP se composent d'un boîtier rectangulaire en tôle d'acier galvanisée avec peinture pulvérisée, d'une batterie et, selon le modèle, d'une plaque avant perforée. Le transfert thermique s'effectue principalement par convection naturelle et très peu par rayonnement. Les poutres passives possèdent un fort pouvoir réfrigérant, déterminé par l'écart de température entre la batterie elle-même et la température ambiante. La température de la batterie est déterminée par le débit de l'eau et sa température. Une faible température de l'eau augmente la puissance de refroidissement, mais est limitée par le risque de condensation et de courant d'air.

La hauteur du boîtier est capitale pour la création d'une convection naturelle (effet comparable à celui de la hauteur d'une cheminée). Cet effet de cheminée est dû à la contraction de l'air lorsque celui-ci refroidit, laquelle s'accompagne d'une augmentation de la masse par m3. Or, ce poids supplémentaire tire l'air vers le bas. Plus la cheminée est longue, plus la masse de l'air dans celle-ci augmente (par rapport à l'environnement). La différence de pression atmosphérique entre le haut et le bas de la cheminée/de la poutre est négligeable. Une réduction de moitié de la hauteur du modèle avec H = 200 mm résulte dans une perte de capacité réfrigérante d'environ 20 %, du fait de l'affaiblissement de cet effet de cheminée.